Que disent les transactions Lydia de l’impact du COVID-19 sur la vie des Français ?

26 mars 2020

Avec le contexte sanitaire actuel, la vie et les habitudes de chaque Français ont brutalement changé. 

Les médias traditionnels nous donnent la couleur de ces changements en nous livrant de nombreuses interviews de commerçants, de soignants, d’élèves, d’élus, etc. qui nous racontent individuellement comment ils vivent cette transformation.

Néanmoins, obtenir à l’échelle du pays une vision factuelle et objective de la manière dont ces changements sont vécus s’avère plus difficile. C’est ce que nous avons souhaité faire en observant l’évolution des dépenses de quelques centaines de milliers d’utilisateurs Lydia qui utilisent quotidiennement la Carte Lydia, ou bien qui ont connecté leur compte bancaire à notre application.

Sans commentaire (ou presque), nous partageons 6 graphiques (cliquez dessus pour les voir en grand) dans cet article, montrant comment ont évolué les dépenses des Français depuis le début de cette crise. Libre à vous de les interpréter, vous pourrez ainsi vous faire une idée des stocks de nourriture et des mouvements de population dont les médias nous ont tant parlé.

Un nouveau rapport au cash

Evolution du volume (en euros) de retraits d’espèces au distributeur par rapport aux mêmes jours le mois précédent

L’exode des jeunes

Evolution du volume (en euros) de dépenses aux péages par rapport aux mêmes jours le mois précédent

N.B. Les 16 et 17 mars, les volumes liés à ce type de dépenses ont évolué par rapport aux mêmes jour du mois précédent de…

  • +273% pour les 18-21 ans
  • +377% pour les 22-24 ans
  • +145% pour les 25-28 ans
  • +67% pour les 29-35 ans
  • +4% pour les plus de 36 ans

Plus de divertissement numérique

Evolution du volume (en euros) des dépenses sur les plateformes de jeux vidéo par rapport aux mêmes jours du mois précédent

N.B. Entre les 15 et 20 mars, les volumes liés à ce type de dépenses ont évolué par rapport aux mêmes jours du mois précédent de…

  • +284% pour les 18-21 ans
  • +169% pour les 22-24 ans
  • +314% pour les 25-28 ans
  • +259% pour les 29-35 ans
  • +16% pour les plus de 36 ans

On fait des réserves

Evolution du volume (en euros) des dépenses au sein des grandes enseignes alimentaires par rapport aux mêmes jours du mois précédent

Moins de réservations hôtelières

Evolution du volume (en euros) des dépenses allouées aux hôtels et autres hébergements de tourisme par rapport aux mêmes jours du mois précédent

Moins d’enseignes ouvertes

Evolution du nombre d’enseignes physiques différentes dans lesquelles les utilisateurs de la carte Lydia réalisent leurs paiements journaliers, par rapport aux mêmes jours du mois précédent (en excluant les achats sur Internet)

Méthodologie : Pour les 5 premiers graphiques, nous avons comparé le volume de transactions de nos utilisateurs, en euros, par rapport à sa valeur le même jour de la semaine un mois plus tôt. Nous comparons donc lundi 9 mars avec lundi 10 février, mardi 10 mars avec mardi 11 février, etc. Pour le dernier graphique, la méthodologie est identique mais nous comparons un nombre d’enseignes distinctes dans lesquelles nos utilisateurs réalisent leurs transactions.

Bien sûr, cette collecte de données a été faite dans le plus strict respect de la vie privée de nos utilisateurs et de la réglementation en vigueur portant sur les données personnelles. Les Data Scientists ayant construit ces graphiques n’ont en effet accès qu’à des données entièrement anonymisées et pré-agrégées. En clair, cela rend impossible toute analyse fine des comportements de chacun, et leur permet seulement d’obtenir une vision globale des comportements des Français à l’échelle du pays. 

Nous rappelons par ailleurs que nous ne communiquons à aucun tiers les données de transactions de nos utilisateurs, sauf lorsque ceux-ci y consentent expressément afin de souscrire au Prêt Instantané Lydia.

Related Posts for WordPress Link

Related Posts for WordPress Link

Related Posts for WordPress Link