Études et stages à l’étranger : comment économiser 400 € de frais bancaires

7 mai 2019

Les banques ont l’habitude de facturer très cher nos paiements et nos retraits à l’étranger. Alors, quand on part y faire ses études ou son stage, cela peut vite représenter une coquette somme. Nous avons trouvé les meilleures offres pour vous faire économiser ces frais inutiles.

Aller à la conclusion

L’année d’études ou son stage à l’étranger, c’est un peu comme Noël : on l’attend avec impatience pendant des mois. Et une fois terminé, on n’a qu’une hâte… Partir à nouveau. Mais un voyage de plusieurs mois, ça se prépare à l’avance. Surtout d’un point de vue financier.

Dans le cadre des programmes d’échange entre écoles et universités, vous ne payez généralement aucun frais de scolarité à l’étranger : c’est un gros avantage. Mais sur place, il faut payer tout le reste : son logement, ses courses et ses sorties.

Même avec une bourse ou avec un petit revenu de stagiaire, cela peut revenir cher. Il est donc important d’économiser sur des frais « accessoires » qui peuvent plomber un budget, comme les frais bancaires prélevés sur chaque paiement et retrait en dehors de la zone Euro. Ces frais peuvent atteindre jusqu’à 400 € pour une année à l’étranger !

Nous avons comparé, pour vous, les frais bancaires de plusieurs types d’établissements. Ceux des…

  • Banques traditionnelles (Société Générale, Crédit Agricole, Banque Populaire, Crédit Mutuel, LCL, Caisse d’Epargne, etc.) ;
  • Banques en ligne (Boursorama, Fortuneo, Hello Bank!, Orange Bank, ING Direct, etc.) ;
  • Banques nouvelle génération (N26, Revolut) ;
  • Applications de paiement comme Lydia et sa formule Premium, dédiée aux voyages à l’étranger.

Pour cette étude, nous avons un budget de 1 000 € par mois. Chaque mois
 💳 600 € sont payés par carte.
💸 400 € sont retirés en espèces sur place.

Nous partons pour un stage ou une année d’études : nous considérons que nous avons moins de 25 ans.

Conclusion pour son année d’études ou son stage à l’étranger :

✔️Lydia Premium est la solution la moins chère, avec aucun frais sur les paiements et retraits, partout dans le monde. Cliquez ici pour commander la carte Lydia.

✔️Dans ce scénario, il vaut mieux payer les frais de retrait des versions gratuites de N26 et Revolut plutôt que leurs abonnements payants. Par exemple, avec Revolut Standard, vous paierez en moyenne 60 € de frais par an. Ce montant atteint plus de 105 € avec Revolut Premium.

Lydia Premium : la meilleure carte pour ses études ou son stage à l’étranger 🎓

Moins chère que les cartes gratuites 💪

Contrairement aux cartes « gratuites » de N26 et Revolut, qui facturent respectivement 1,7% et 2% (au-delà de 200 € retirés) de frais à chaque retrait d’espèces, la carte Lydia est réellement sans frais, partout dans le monde. Vous ne paierez que le taux de change réel Mastercard. Rien de plus.

Sans frais à l’étranger.

Commander la carte LydiaCommander la carte Lydia

Plus puissante que les cartes Premium 🚀

Lydia Premium n’est pas qu’une carte. C’est un véritable compte pilotable en temps réel depuis son mobile, qui donne accès à des fonctionnalités qu’on ne trouve nulle part ailleurs.

Tous les paiements sont instantanés : dès que vous payez, vous recevez immédiatement une notification indiquant le montant dépensé et le lieu où vous avez fait la transaction. Votre solde est actualisé en temps réel. Avec Lydia Premium, vous pouvez également…

  • Piloter tous vos comptes bancaires depuis l’application (pratique si vous devez faire des virements réguliers entre vos différents comptes, ou si vous avez un prêt étudiant) ;
  • Payer avec votre mobile en sans contact sans limite de montant ;
  • Créer des Comptes Partagés pour vos dépenses communes (pour votre couple, votre colocation ou vos voyages entre amis) ;
  • Créer des Cagnottes sans aucune commission, contre 4% de commission avec des services de cagnotte comme Leetchi (super pour les anniversaires de vos amis).

Depuis Lydia, vous avez aussi (et comme toujours) la possibilité d’envoyer de l’argent à un ami, instantanément, avec seulement son numéro de téléphone. Et tout cela, c’est gratuit pour les moins de 25 ans.


Méthodologie 🤔

Pour cette étude comparative, nous avons considéré un budget moyen de 1 000 € par mois pour une personne de moins de 25 ans, avec 600 € payés par carte et 400 € retirés en espèces, sur place, chaque mois. Voici nos hypothèses :

  • Nous faisons moins de cinq retraits par mois : au-delà, N26 facture des frais de 2 € par retrait supplémentaire, ce qui aurait donné à N26 un handicap dans ce comparatif.
  • Nous dépensons en moyenne 20 € par jour en carte (soit 600 € divisés par 30 jours)Nous avons dû définir une moyenne de dépense journalière afin de calculer les frais de 0,5% que Revolut facture sur les conversions les samedis et dimanches.
  • Notre monnaie fait partie de l’une des 24 devises étrangères couvertes par Revolut. Les frais sur nos conversions les samedis et dimanches sont donc de 0,5%, car pour toutes les autres devises, ces frais peuvent atteindre jusqu’à 2%.

Sources:

Conditions générales tarifaires, Mai 2019, N26
Conditions relatives aux taux de change, Mai 2019, Revolut
Conditions relatives aux retraits d’espèce, Mai 2019, Revolut
Comparatif des paiements par carte hors zone Euro, Mai 2019, Cbanque.com
Comparatif des retraits en DAB hors zone Euro, Mai 2019, Cbanque.com

Related Posts for WordPress Link

Related Posts for WordPress Link

Related Posts for WordPress Link