Lydia lance partagerladdition.com pour faire exactement ça

Vous connaissez la chanson. Vous finissez de dîner au restaurant avec vos amis. Dehors, la nuit avance tranquillement sur la ville. Affalé sur votre chaise Eames (DSW), vous contemplez les restes, quelques verres vides, un peu de pain.

Sans faire aucun bruit, le serveur vient déposer un petit pot d’étain sur votre table. Ce pot contient votre addition. Elle s’annonce salée. Bien entendu, tous les convives ont fait semblant de ne rien avoir vu passer. Cécité intéressée. À tel point que la conversation continue comme si de rien était.

Au fond de vous, tout au fond, vous donneriez tout pour la jouer grand prince, pour être celui qui se jette sur l’addition, celui qui rince la tablée tout entière dans un élan de générosité sans pareil. Mais hélas, vous savez très bien que vous ne pouvez pas vous permettre de faire briller, vous n’avez pas de quoi inviter tout le monde.

Vous vous rendez à l’évidence. Vous allez devoir partager l’addition avec vos amis. Vous n’allez malheureusement pas échapper à cette conversation embarrassante caractéristique des fins de repas fauchées, pendant laquelle tout le monde cherchera désespérément la méthode de partage la plus équitable. Et bien que plusieurs de vos amis aient étudié la comptabilité, vous allez encore peiner face à des divisions qui ne présentent pourtant aucune difficulté.

Finalement, alors que la situation semble perdue, empêtrée, une voix libératrice finit par se lever. Derrière cette voix, une âme aventureuse propose de mettre fin au calvaire du groupe. Elle offre de payer pour tout le monde et tout le monde accepte de la rembourser plus tard, bien entendu, sans faute, de suite, pas de soucis, aucun problème.

Cette personne est aventureuse, au sens propre du terme, car nous savons tous que plusieurs convives oublieront malencontreusement de la rembourser. Comme c’est dommage. Certes, les mauvais payeurs recevront des SMS de sa part pendant quelques jours, de courts messages vaguement agressifs les exhortant à payer, et fissa. Mais ils laisseront couler. Les mauvais payeurs laissent toujours couler.

Partagerladdition.com : pour partager vos additions

Alors voilà, toute cette parabole pour vous dire qu’il existe désormais un anti-douleur magique, un remède miracle, une solution fabuleuse qui permet de partager une addition entre amis sans vous faire d’ennemis au passage. Cette solution, c’est partagerladdition.com.

Partagerladdition.com, en quelques mots, c’est la façon la plus simple de vous faire rembourser par vos amis quand vous avez payé la note pour tout le monde. C’est comme Lydia, mais pensé spécifiquement pour les fins de repas riches en copieuses divisions. C’est d’ailleurs conçu par Lydia.

Au total, c’est un service redoutable. Grâce à partagerladdition.com, vous n’allez plus devoir attendre que cet ami qui laisse un peu trop souvent sont portefeuille chez lui vous fasse un virement trois jours plus tard. Avec partagerladdition.com, il recevra une demande de remboursement par SMS ou par Lydia, dès la fin du repas. Impossible pour lui de passer au travers. Fini de jouer.

Un service web complémentaire avec l’application Lydia

Si vous avez suivi jusque là, vous allez stopper net votre lecture et nous dire : « Mais ça ressemble quand même beaucoup à Lydia votre nouveau service là ! ». Dire que partagerladdition.com ressemble à Lydia n’est pas faux, mais pas tout à fait vrai non plus. Partagerladdition.com est bien plus spécifique que Lydia, bien plus pointu.

Vous connaissez sans doute déjà Lydia. Vous utilisez sans doute déjà Lydia. Lydia c’est un peu l’équivalent pour vos paiements du robot de cuisine à tout faire que vous a offert votre mère. Il est beau, il est fiable, il est polyvalent. Il sait mixer, battre, mélanger, hacher, fouetter, tourner. Il vous permet de réussir vos mousses, vos crèmes, vos pains et même vos pâtes. Mais il est un peu encombrant, un peu trop puissant, si bien que vous hésitez parfois à le sortir quand vous n’avez besoin que de relever rapidement une sauce. N’y a-t-il pas un fouet qui traine au fond du tiroir ? Un ustensile plus simple qui fasse exactement ce que vous en attendez, quitte à ne rien faire de plus ?

Partagerladditon.com apporte toute la simplicité et l’instantanéité de Lydia au cas très précis du partage de note au restaurant. Nous en avons fait un outil dédié, car il correspond à un type de remboursement bien particulier : le remboursement qui casse une grosse somme en plusieurs petites sommes pouvant varier d’un destinataire à un autre.

Or Lydia ne permet pas exactement de faire ça, puisque vous devez savoir exactement ce que vous demandez à vos contacts avant de leur demander à toutes et à tous la même somme. Afin de ne pas transformer l’application de Lydia en robot de cuisine boursoufflé, nous avons donc conçu partagerladdition.com comme un outil séparé. Vous pouvez l’utiliser avec tous vos amis, même s’ils ne possèdent pas encore de compte Lydia.

Comment ça marche

Tout ce que vous avez à faire pour partager une note, c’est de rentrer le montant de votre addition, de saisir les numéros de vos convives, et d’ajuster éventuellement les montants demandés aux uns et aux autres selon les menus de chacun. Ensuite vous envoyez, et si tout se passe bien, c’est pesé.

Chaque convive reçoit un SMS, ou une notification Lydia pour ceux qui ont déjà l'application, qui contient un lien lui permettant de vous rembourser avec sa carte bancaire. L’argent arrive alors instantanément sur votre compte Lydia. De votre côté, vous pouvez suivre vos remboursements depuis une page dédiée, page qui vous permet de relancer les procrastinateurs professionnels.

Pour démarrer un partage d’addition, rendez-vous simplement sur le deuxième onglet de l‘application Lydia, touchez le bouton (+) au bas de l’écran et sélectionnez partager l’addition. Laissez-vous ensuite guider dans votre navigateur.

On a pris l'exemple de l'addition au restaurant, car c'est le plus fréquent, mais Partagerladditon.com dépanne tout aussi bien pour partager l'addition du chalet 8 places à la montagne et/ou des billets de train que vous avez avancés.  

Mais si vous avez besoin de partager plus qu’une addition, nous avons aussi noué un partenariat avec l’application Tricount, qui vous permet de suivre vos dépenses à plusieurs et de rembourser vos amis avec Lydia ensuite.

P.-S. Si vous avez un site internet ou une app mobile et que vous vendez des choses à des groupes d’amis (repas, locations, transports), notre service de partage de frais est facilement intégrable en marque blanche, c’est-à-dire sans la signature Lydia et sans trop d’efforts. Écrivez-nous à contact@lydia-app.com pour en savoir plus.